Creating filtered version of banner image.

Press / reviews 2017

http://jamsphere.com/reviews/ben-popp-le-chant-des-sirens-finely-crafted-and-well-performed

Ben Popp: “Le chant des sirens” – finely crafted and well performed!

The French have always led the way in chill and ambient music since I first heard French avant-garde in the mid-70s. The sounds and sensibilities on “Le chant des sirens” by Veteran French singer-songwriter Ben Popp has nothing to do with those genres, having at its core a pop rock them yet the songs has such a classy coolness you can’t help but think that those avant-garde chill have transpired through the decades to this record. So, it is immediately familiar but absolutely fresh and original. Taken as a whole, listening to this album is like taking a stroll through someone else’s dreams. The soundscapes are lush, propelled by forward by rich jangling guitars, shimmering pianos and vibrant melodies.

At times the music can even be spacey, sensual, and downright sexy. I don’t’ understand the lyrics, but watching the visuals of “Dans le vague” was pretty titillating stuff. Yet it’s all clean and classy.  The only word that I think really captures the essence of this album is “Beautiful”.

Very rarely does one come across a collection of tracks so listenable, so delectable, so pleasing, that it simply occupies and becomes a part of the space that is your media player, whatever or wherever that may be.

From beginning to end, listeners will be amazed by the richness of the vocals and instrumentals on “Le chant des sirens”. Each song is finely crafted, well performed and well produced by. The vocals are crystal clear, always on pitch and memorable, while the lyrics sound luxurious and very sexy…simply because it’s French and I don’t understand a single word.

Ben Popp could be singing about the Third World War, and I wouldn’t know because it all sounds so sensual to me.

The instrumentals alone will bring you into a whole other stratosphere. Listen to it while you commute, listen to it after dinner, listen to it with a good book, it somehow seems perfect for any situation and will never fail to stir something inside of you.

I can’t think of another pop-rock record that comes remotely close to what Ben Popp is doing here. Have you heard another whistle-along song like “Big Brother” on the charts? Or maybe a groove-driven electric-piano rhythm like on “Femme objet”, and even an acoustic piano dominated track such as “Habillé pour l’hiver”? No,  I don’t think so.

The songs are varied and complex enough that you will never get tired of it, even after dozens of listens. Because of this it works as well on headphones or in the background through speakers. Currently my favorite tracks are the title track “Le chant des sirens”, the edgy rocker “Pas un caïd” and the melodic slow burner which closes the album, “Trop vieux pour devenir adulte maintenant”.

This is the type of album to vibe to when you want music, but just don’t know which music you want to listen to at any given moment. This will satisfy that indiscriminate melodic sweet tooth just in time.

beachsloth.com

Ben Popp’s unique pop sensibility recalls the lovely psychedelic pop leanings of Jean-Claude Vannier on the spirited “Le Chant Des Sirènes”. Pitch perfect production works wonders for Ben Popp’s deft knack at arrangements is unsurpassed. Attention to detail means every element of the album shines, from the impressible guitar work to the playful jazz-like rhythms that adorn many of the pieces. Tying all of this together are Ben Popp’s tender vocals which possess great range.

 

An unstoppable groove introduces the album on the nimble bass-led “Pour l’exemple”. Taking on a joyous tone is the childlike sense of wonder that defines “Big Brother”. Keyboards add to the giddy spirit that helps guide the song forward. Featuring a nostalgic approach at times the arrangement feels reminiscent of Penguin Café Orchestra’s work. Shadowy in nature is the mysterious feeling of “Dans le vague”. Effortlessly cool is the 70s inflected “Toujours plus seul”. “Femme objet” injects a dose of funk into the proceedings resulting in a timeless sound. On “No Futur” Ben Popp lets small elements of progressive rock into the mix. Bringing the album to a wonderful conclusion is the laid-back tempos of “Trop vieux pour devenir adult maintenant”. Layer upon layer of sound is added in a painterly way, with a wide variety of textures coming together in fascinatingly new ways.

 

Infectious memorable melodies and true passion make Ben Popp’s “Le Chant Des Sirènes” an absolute delight, the perfect sort of sound to get lost in.

worldwrapfederation.com/

 

Music has no barrier. And difference in creation of art does not take away from creativity. And that leads us to French singer Ben Popp's latest visual release for his single "Le Chant Des Sirenes".  We can't really speak on the actual content due to us not speaking French, but we still recognized originality. Rhythmically sampling scenes from the vintage Sci-Fi movie "Voyage to the Planet of Prehistoric Women" Ben Popp creates a strange story that entertainingly fits the sound of his single. Check it out for your self and open your mind to something different.

divertir.eu

Peut-on en savoir plus sur votre parcours artistique ?  
Je fais de la musique en auto-production depuis 1991. Mon groupe est à géométrie variable. Sur certaines périodes, des musiciens me rejoignent, puis ils partent sous d'autres cieux alors que d'autres arrivent.

D'où vient votre passion pour la musique ?
À la base, je suis un auditeur compulsif. J'écoute énormément de choses, je cherche toujours l'inédit sur un pressage improbable. Et puis, j'ai une pulsion d'écrivaillon. J'écris des textes depuis tout petit, des débuts de romans inachevés. Ça s'est conjugué à ma passion pour la musique pour faire de moi un auteur compositeur.  

Quel est votre univers musical ?
Il a une base anglo-saxonne. Enfant, je me suis passionné pour les Beach Boys, puis pour les Beatles et les Rolling Stones. Puis, j'ai élargi mon écoute au pub rock, au punk rock, à la soul, aux musiques psychédéliques, au grunge, au rock indé. De tout ça, il est possible qu'il reste quelque chose dans ma musique.

Vous venez de sortir l'album Le chant des sirènes, pouvez-vous nous le présenter et nous dire quelles ont été vos sources d'inspirations ?  
C'est la compilation de douze titres qui ont été composés sur une même période. Il a des thèmes variés pour ses textes comme le racisme, la répression des mouvements populaires, l'amour, la désillusion et bien d'autres et variés par ses couleurs musicales, le rock, le reggae, l'americana, la pop, le funk, la ballade piano-voix.

Comment avez-vous travaillé la partie instrumentale et ses arrangements ?
J'ai fait des premiers arrangements qui ont donné une première version du disque, j'ai repris chaque chanson de nombreuses fois en modifiant certains paramètres (tempo, tessiture, esprit, couleur) et réenregistré autant de versions qu'il le fallait pour arriver à quelque chose qui me satisfasse. Ça a été un long travail d'écriture et de réécriture, d'arrangements et de réarrangements.

N'est ce pas un disque avec un côté un peu vintage ?
Je n'ai pas le recul pour le dire. J'aurais dit intemporel car il est joué de manière classique avec des basses, des batteries, des guitares, des pianos acoustiques et électriques. Il a un côté fait à la main, peut-être.

Pourquoi avoir choisi ce titre pour l'album ?
Ça faisait un chouette titre. J'ai choisi un des 12 titres. Celui-là sonnait bien.

Parlez nous du titre Présumé coupable
Je déteste passer pour un chanteur à textes car c'est une posture prétentieuse. Mais, bon, je contemple le monde et comme citoyen, j'ai mon mot à dire sur certaines choses. Le côté pestilentiel du rejet d'autrui pour sa couleur de peau, les a priori sur la couleur des gens m'ont inspiré ce petit texte.

Je crois que des clips sont en projet, notamment pour le titre Trop vieux pour devenir adulte maintenant. Peut-on savoir plus ?
Je cherche les acteurs du clip. Je ferai jouer le rôle principal par un petit bonhomme de quatre ou cinq ans.

Selon vous, en quoi être un artiste indépendant est important ?
Oui, indépendant dans sa tête. Après, c'est pas mal d'avoir un apport financier et logistique tiers.

Votre musique dépasse même les frontières, puisque quelques médias étrangers vous ont consacré quelques articles. Vous y attendiez-vous ?
Ça a toujours été, j'ai plus de reconnaissance à l'étranger, même si elle reste limitée. Il y a dix ans déjà Même pas peur me valait des articles en Espagne et aux États-Unis. Mes statistiques de ventes et d'écoutes le reflètent.

Que souhaitez-vous dire pour conclure ?
Merci.

Merci à Ben Popp d'avoir répondu à notre interview !
Retrouvez le également sur Facebook.

Lets stay in touch

Join the email list!

Popp Music

Dropcards