Creating filtered version of banner image.

Press.reviews 2013

magazine Keyboard Recording Home Studio

L'interview de Ben Popp sur le magazine Keyboard Recording Home Studio

L'interview de Ben Popp sur le magazine Keyboard Recording Home Studio

Ben Popp : Demain est une fête
Mais, si vous voulez, on la commence aujourd'hui...!
Suffit d'appuyer sur Play, de s'offrir cette petite rasade d'optimisme, ouf, enfin, et de suivre l'homme le long de sa complicité avec sa guitare, et avec toute la matière sonore, au fil d'une voix sans sexe ni âge floutant ainsi tout portrait avec pour effet de mieux définir l'essence du reste. Dans un tout harmonieusement bien lié, les prises de proximité de la voix rassurent par leur intimité, les doublages et effets, qui jouent de parcimonie autant que d'efficacité, apportent leurs épices à ce rapprochement réconfortant. Quelques pincées de peps et vous voilà bon pour ladite fête! La sensation d'aise qui filtre dans cette musique laisse imaginer celle qui a présidé à sa réalisation. On sent l'artiste en symbiose avec ses guitares, basses et percussions, comme avec ses cartes sons et plug-ins. Et dans tout ça, ça tombe bien, je suis libre demain: harmonie, cosmos ! Olivia Clain

www.benjaminpopp.com

KR: Mordu de musique et de son jusqu'à l'os on dirait, «enfermé dans un appartement surchauffé par les machines» comme vous dites! Quels sont vos «jouets- préférés parmi ces machines ?

Ça, c'était à mes débuts vers 1991. Je travaillais sur un Tascam TSR8 (huit pistes demi-pouce). J'enregistrais une horloge sur la huitième pour synchroniser boîtes à rythmes et synthés. Les sept autres servaient aux guitares, basse et voix. On mixait sur un DATet il fallait un rack plein de compresseurs, réverbes, chorus (c'était du hardware).
Ça chauffait beaucoup et l'été c'était intenable. Mais depuis que l'informatique a pris le dessus (chez moi vers 2003), je travaille avec des softs. N'étant pas un spécialiste, je me contente de me servir au mieux de ceux que j'apprécie et dont je fais les upgrades.

D'autres artistes préfèrent sortir du home-studio pour l'étape du mastering, ça n'a pas été votre cas, racontez-nous un peu, cette étape, vous a-t-elle donné du fil à retordre ?

Il y a une raison économique qui fait que je fais tout moi-même. La deuxième raison, c'est que j'aime faire tout ça, écrire, enregistrer, mixer, masteriser. Même si c'est moins bien fait que par un pro. Je suis dedans, je m'y confronte et c'est du plaisir. Je fais de nombreux aller-retours du mix au mastering (29 mix pour le titre «Elle disait Je t'aime» avant d'avoir le
mastering que j'ai validé).
O.c.
août 2013. KRhome-studio

 

L'interview de Ben Popp sur le magazine Keyboard Recording Home Studio
Keyboard Recording Home Studio N 287 - Aout 2013



Lets stay in touch

Join the email list!

Popp Music

Dropcards